Fan2polar mais pas que ...

Fan2polar mais pas que ...

FOMBELLE (de) Timothée - Vango

couv66367053.png couv24369922.jpg

 

 


 De quoi ça parle ?

 

Entre ciel et terre

Paris, 1934. Devant Notre-Dame une poursuite s'engage au milieu de la foule. Le jeune Vango doit fuir. Fuir la police qui l'accuse, fuir les forces mystérieuses qui le traquent. Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles siciliennes aux brouillards de l'Ecosse, tandis qu'enfle le bruit de la guerre, Vango cherche sa vérité. Un héros inoubliable et romantique, une aventure haletante, envoûtante, empreinte d'humour et de poésie.

 

Un prince sans royaume

New York, 1936. Accroché au sommet des gratte-ciel, Vango poursuit l'homme qui a causé son malheur et détient le secret de sa naissance. Mais la fuite de Vango ne connaît pas de trêve. Quel est le chasseur et quelle est la proie ? L'amour d'Ethel survivra-t-il à tant de tempêtes ?
A travers les forêts du Caucase, le ciel de Paris ou de l'Ecosse, ce second volume achève somptueusement la saga de Vango.

 


Ce que j'ai à en dire après lecture ?

 

Quand je vous dis qu’il ne faut pas se fier aux étiquettes !!! Voilà l’exemple parfait d’une étiquette qui a bien failli m’empêcher de m’immerger dans plus de 700 pages de pur plaisir … Vango classé au rayon "littérature jeunesse" alors qu’il s’agit d’un roman d’aventures dans toute sa splendeur. Je ne vous ferais pas l’article en vous disant que, comme les aventures de Tintin, ce livre est destiné au plus grand nombre de 7 à 77 ans car cela serait inexact. En effet, il faut connaître un minimum l’Histoire – celle de la première moitié du XXème siècle en Europe, principalement - pour comprendre l’histoire et pouvoir pleinement en apprécier les différents rebondissements.

 

L’histoire dans l’Histoire, c’est ce que nous offre l’auteur avec ce récit enlevé, diablement bien construit. L’histoire de Vango, un personnage bougrement attachant, à la recherche de ses racines et qui, pour ce faire, va être amené à faire preuve d’une sacrée combativité face aux différentes situations. L’Histoire d’un continent où des hommes refusent de se définir uniquement à travers leurs nationalités, cette Histoire qui les place face à face quand ils voudraient être côte à côte.

 

Il y a dans ce roman un souffle à la fois épique et une volonté de défendre la veuve et l’orphelin en prônant un certain sens des valeurs qui m’a fait penser aux classiques de mon enfance – une pincée d’Hector Malot, un soupçon d’Alexandre Dumas, un rien de Jules Verne. Timothée de Fombelle a cette qualité indispensable pour un écrivain – bien que tous ne l’ait pas – il sait raconter ! C’est même un sacré conteur ! Pas un seul moment de répit dans son intrigue, pas une seule approximation dans son récit, tout s’enchaîne, tout s’imbrique, tout sert à l’édifice final …

 

Vango est effectivement une épopée  où les plus jeunes – à partir de 13/14 ans – trouveront leur compte, si tant est qu’ils soient un peu intéressés par l’Histoire, mais c’est aussi un roman où les plus âgés – comme moi (et vous ?) – trouveront le plaisir de se laisser porter par une intrigue très habile, des personnages finement abordés, des rebondissements joliment amenés et retrouveront peut-être l'envie de lire jusque tard dans la nuit, sous les draps, éclairés par une lampe de poche mourante. Nostalgie quand tu nous tiens !!!

 

D’ailleurs la maison Gallimard ne s’y est pas trompée puisqu’elle a proposé en octobre 2016 une nouvelle édition du tome 1 de ce roman (paru en 2010) dans sa collection de poche Folio. Et j’espère vraiment que cela permettra au plus grand nombre de découvrir cette petite perle …

 

 

 

 

41zWKXcoosL__SX195_.jpg

 

 

 

Ma note : 17/20 (pour les 2 tomes)

 

 


 

abclogoshadow.gif

 



01/03/2017
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres