Fan2polar mais pas que ...

Fan2polar mais pas que ...

CLAUDE Hervé - Les ours s'embrassent pour mourir

 

 

claude.gif

 


Pourquoi ce livre ?

 

Hervé Claude a été pendant près de 20 ans le présentateur du JT  de France 2 - qui s'appelait encore Antenne 2 d'ailleurs - et, même si je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans (voire les moins de 30 ans) ne peuvent pas connaître, c'est cette image qui me vient quand j'entends ce nom ! Il était donc peut-être temps que je m'intéresse à son travail d'écrivain, le label "Actes noirs" étant déjà un point positif pour ce saut dans l'inconnu ... Le titre, à la fois "poétique et énigmatique", a fait le reste. Hervé Claude serait le C de mon Challenge ABC Polars 2017. 

 


De quoi ça parle ?

 

 

Ashe a rendez-vous pour la première fois avec Victor à l'aéroport de Melbourne. Depuis des mois, ils correspondent sur un site de rencontres. Les beaux yeux et l'humour du garçon ne sont pas les seules raisons qui ont décidé Ashe à lui rendre visite. Sur la page de Victor, à la rubrique "Mes amis", une photo l'a intrigué. Celle d'un revenant. Un homme croisé à Paris à l'époque où il enquêtait pour une société d'assurances. Un homme qu'Ashe croyait disparu à jamais... Décidé à éclaircir l'affaire, il fonce tête baissée dans un piège machiavélique, quelque part sur la plus belle mais la plus dangereuse côte australienne, celle du sud. A Perth, dans l'Ouest, les semaines passent, et Ange Cattrioni, l'ami indéfectible d'Ashe. s'inquiète et se lance à la recherche de son comparse. L'heure est venue de quitter le réseau virtuel pour affronter la réalité. Juste au moment où, au nord de Melbourne, au plus fort de l'été, de monstrueux incendies ravagent le Bush. Il est de meilleurs endroits pour se livrer à une course poursuite.

 


 Ce que j'ai à en dire après lecture ?

 



Mon début de lecture ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices, disons-le ! Je n’arrivais pas à me mettre dedans ne voyant pas trop où l’auteur voulait m’emmener. Et puis, le départ quelque peu "déjà vu" de la rencontre via internet qui tourne mal a pris une toute autre direction. Et là, je suis tombée dans le piège et j’ai commencé à prendre du plaisir. Je dis le piège car c’est bien l’impression que j’ai eu en découvrant ce qui se cachait derrière cette rencontre via le net ! Le hasard d’une cyber drague n’avait pas grand-chose à voir dans cette histoire …

 

 

L’intrigue a gagné peu à peu en consistance en même temps que les personnages prenaient de l’épaisseur. Je ne crois pas que le cadre "social" de l’intrigue, le milieu gay australien - plus particulièrement la communauté des bears, ces nounours virils et poilus - ait une grande importance. Cela permet juste quelques incursions dans ce microcosme et fait apparaître un certain repli sur soi, chaque communauté homo ayant ses propres bars et lieux de rencontres.

 

Par contre, le cadre géographique et temporel - cela se déroule pendant les gigantesques feux qui ont ravagé une grande partie du bush australien en 2009 – donne une sorte d’urgence à la chasse à l’homme qui se met en place.

 

Mais qui chasse qui ? Proie ou chasseur, les rôles s’inversent au fur et à mesure que se dévoile le fond de l’intrigue !

 

 

Quant à la forme, l’écriture de Hervé Claude est fluide, agréable. Il lui manque pourtant ce petit quelque chose qui accroche … Ce petit quelque chose qui me fait suivre certains auteurs depuis de longues années, juste pour le plaisir de les lire ! Vous voyez de quoi je parle ? Ce "truc" indéfinissable que certains ont et qui les fait sortir du lot, quoi ! Pour essayer d’être plus claire, je dirais que je n’ai pas vu dans l’écriture de cet auteur sa patte d’écrivain. Cela m’a semblé assez "classique" en quelque sorte. Trop linéaire, peut-être ? Sans réelles aspérités ...

 

 

Il ressort donc de cette lecture un ressenti globalement positif concernant l’intrigue et sa construction narrative. Seule m'a manquée la petite étincelle pour me donner envie de découvrir de suite les autres romans de cet auteur !

 

 

 

 

 

 

Ma note : 14/20

 

 


 

 

 

capture.jpg




01/02/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres