Fan2polar mais pas que ...

Fan2polar mais pas que ...

ELLORY R.J. - Un coeur sombre

couv75422760.jpg

 

 


 

Pourquoi ce livre ?

 

 

Il y a des auteurs  présents dans votre PàL, parfois avec plusieurs titres, dont vous savez que vous auriez dû depuis bien longtemps lire un roman. Vous en entendez parler bien souvent, ils sont régulièrement cités dans les listes des meilleurs ceci ou cela et, à chaque fois, vous culpabilisez quelque peu de ne toujours pas avoir ouvert un de leurs livres ... vous voyez de quoi je parle, n'est-ce pas ?

R.J. Ellory est un de ces auteurs pour moi ! Alors quand j'ai vu la sortie de son dernier livre, Un cœur sombre, je me suis dit "Cette fois, pas d'excuses !!!".

Voilà le pourquoi de ce choix ... une espèce de culpabilité douteuse ! Est-ce une bonne raison ? Je l'ignore mais elle n'est sûrement pas pire que d'autres, non ?

 

 

 


 

De quoi ça parle ?

 

 

Sous sa façade respectable, Vincent Madigan, mauvais mari et mauvais père, est un homme que ses démons ont entraîné dans une spirale infernale. Aujourd’hui, il a touché le fond, et la grosse somme d’argent qu’il doit à Sandià, le roi de la pègre d’East Harlem, risque de compromettre son identité officielle, voire de lui coûter la vie. Il n’a plus le choix, il doit cette fois franchir la ligne jaune et monter un gros coup pour pouvoir prendre un nouveau départ. Il décide donc de braquer 400 000 dollars dans une des planques de Sandià. Mais les choses tournent très mal, il doit se débarrasser de ses complices, et un enfant est blessé lors d’échanges de tirs. Comble de malchance, le NYPD confie l’enquête à la dernière personne qu’il aurait souhaité. Rongé par l’angoisse et la culpabilité, Madigan va s’engager sur la dernière voie qu’il lui reste : celle d’une impossible rédemption.

 

 


 

 

Ce que j'ai à en dire après lecture ?

 

 

 Bien loin d'une banale crise de la quarantaine, le personnage principal qui tient à bout de bras ce roman se retrouve dans une situation inextricable dont il est le seul responsable. Une situation comme tout bon amateur de polars les aime ! Le décor est planté dès les premières pages, R.J. Ellory ne va pas nous épargner et, personnellement, c'est ce que je recherche en ouvrant un livre.

Je ne parlerai pas de volonté de rédemption en ce qui concerne l'introspection du protagoniste. Pour cela, il faudrait qu'il exprime des remords ou, pour le moins, des regrets, non ? Or, tous ses actes, tous ses choix trouvent une justification à ses yeux !

 

"La vie n'était pas compliquée.
Du moins, Madigan ne le pensait pas.
Elle était simple.
Prendre ou être pris.
Manger ou être mangé.
Tuer ou être tué."

 

 

Toutefois, tout n'est pas tout noir, encore moins tout blanc dans l'univers créé par l'auteur et dans cette grisaille que nous traversons, dans laquelle nous nous engluons même, il y a un homme qui cherche à s'en sortir. Assez égoïstement, pour être honnête ! D'accord il traverse une crise de conscience mais celle-ci tourne principalement autour de son nombril et son questionnement est principalement de trouver une porte de sortie à la mouise dans laquelle il baigne depuis trop longtemps.

 

Reconnaissez que ce portrait est peu flatteur et pourtant je peux vous assurer que j'ai ressenti une sincère empathie pour cet homme ! J'ai adoré lire en lui sans filtre, j'ai aimé ses antagonismes, j'ai apprécié son égotisme car tout cela le rendait plus humain. L'auteur ne nous offre pas le portrait d'un homme touché par la grâce divine et qui se réveille, un beau matin, habité par l'amour de son prochain. Il nous révèle le combat ténébreux d'un simple mortel ...

 

"Le recul : le conseiller le plus cruel et le plus perspicace."
 

 

 

Mais n'oublions pas que ce roman est un polar et pour que la sauce prenne, il nous faut certains ingrédients ! Et bien, dans Un cœur sombre, tous ces ingrédients sont présents et surtout ils sont admirablement bien dosés. Une intrigue qui ne cesse de nous surprendre, des personnages secondaires qui apportent tout leur sens au récit et un dénouement qui vous laisse comme en apnée ...

 

R.J. Ellory est sans conteste un grand écrivain qui sait jouer avec les mots pour me donner ce que je suis venu chercher ... un excellent livre qui marquera longtemps de son empreinte mon parcours livresque déjà bien rempli !!!

Un cœur sombre était mon premier Ellory, il ne sera pas le dernier ...

 

 

 

 

 

Ma note : 18/20

 

 

https://static.blog4ever.com/2016/09/822461/32x32-10288.gif
 


 



15/10/2016
17 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres