Fan2polar mais pas que ...

Fan2polar mais pas que ...

LAND Ali - Le sang du monstre

 

 

couv14556560.jpg

 


 Pourquoi ce livre ?

 

 

En seulement quelques années, les éditions Sonatine sont devenues pour moi, grâce à leur politique éditoriale, un gage de qualité. C'est avec intérêt que je suis leurs parutions et que je me laisse bien souvent séduire par leurs romans. J'avais donc repéré la sortie de ce roman au titre intriguant et c'est encore une fois la recommandation d'une blogueuse (Dup pour ne pas la citer !) qui m'a convaincue de le lire !

Alors quand il m'a fallu trouver un roman dont le "titre fait peur" pour le challenge Déstockage de PàL en duo : le vrai défi de Licorne et Zina sur Livraddict, c'est tout naturellement celui-ci qui s'est imposé ...

 


 De quoi ça parle ?

 

 

Après avoir dénoncé sa mère, une tueuse en série, Annie, quinze ans, a été placée dans une famille d’accueil aisée, les Thomas-Blythe. Elle vit aujourd’hui sous le nom de Milly Barnes et a envie, plus que tout, de mener une existence normale et d’être quelqu’un de bien. Elle a néanmoins beaucoup de difficultés à communiquer avec les ados de son âge et préfère les enfants plus jeunes, plus particulièrement une petite fille vulnérable du voisinage. Sous son nouveau toit, elle est la proie des brimades de Phoebe, la fille des Thomas-Blythe, qui ignore tout de sa véritable identité. À l’ouverture du procès de la mère de Milly, qui fait déjà la une de tous les médias, la tension monte d’un cran pour la jeune fille dont le comportement va bientôt se faire de plus en plus inquiétant.

  


 Ce que j'ai à en dire après lecture ?

 

 

 Il n'y a pas plus grande trahison que lorsqu'on trahit son propre sang. Les familles sont censées se serrer les coudes, envers et contre tout. Mais moi, j'ai envie de changer de famille.

 

 

Voilà en quelques mots ce qui vous attend si vous décidez d'ouvrir ce livre ! Un déchirement d'avoir (enfin ?) osé trahir son propre sang, un tiraillement entre cette appartenance génétique (son passé ?) et son envie d'être une Autre (son futur ?) , une souffrance de sentir couler dans ses veines Le sang du monstre ...

 

Dès les premières pages, ce roman m'a plongée dans une ambiance pesante. J'ai de suite eu la sensation d'être prise au piège dans la tête de cette adolescente pas comme les autres. En me faisant partager les pensées de son personnage central, Ali Land ne m'a pas laissé d'autre choix que de subir les différents bouleversements psychologiques de celui-ci. Et, franchement, j'avais parfois hâte que tout cela finisse pour pouvoir me débarrasser de cette chape de plomb qui semblait peser sur mes épaules !

Je vais être sincère avec vous, j'ai eu du mal à ressentir de l'empathie pour Milly. J'ai eu souvent de la compassion, parfois de la pitié mais très rarement de l'empathie pour cette enfant qui a pourtant connu l'innommable, l'indicible en grandissant dans le sein d'un tel monstre.

 

Avec le recul, je crois que c'est justement la force de ce premier roman ! Il provoque en nous, ses lecteurs, un véritable chamboulement, un réel chambardement et nous finissons par perdre de vue que tout cela n'est que fiction et qu'il nous suffit de refermer ce livre pour revenir à notre réalité. Ali Land réussit à nous envoûter et nous fait perdre pied, elle nous captive, nous capture et ne nous relâchera que quand elle l'aura décidé !

 

Si la forme est particulièrement efficace, le fond me laisse plus dubitative. Une fois libérée de l'atmosphère, mon pragmatisme a repris ses droits et je suis restée, en quelque sorte, sur ma faim ! À trop jouer sur les non-dits, l'auteure finit par ne rien dire sur certains points de l'intrigue. Toute la partie du procès, en particulier, m'a semblé bien "légère" au regard du rôle charnière que celui-ci doit jouer dans la reconstruction du personnage principal. Quant au monstre par lui-même, j'aurais aimé en savoir un peu plus sur elle - peut-être cela m'aurait-il permis de mieux appréhender la personnalité de Milly et de ressentir cette fameuse empathie qui m'a manquée.

 

Pour ne pas spoiler votre lecture, je ne détaillerais pas les autres manquements de ce roman mais je ne vous cacherais pas que j'ai parfois eu le sentiment que l'auteure avait posé des appâts dans la construction de son intrigue et qu'elle avait oublié de venir relever ses lignes. C'est sûrement volontaire, me direz-vous ! Peut-être ...

 

 

 

 

 

 

Ma note : 15/20

 

 

 

 EDIT

Après avoir lu le commentaire de Dup ci-dessous, je me suis interrogée ! J'ai relu mon avis, demandé l'avis d'un ami ... Il en ressort que, si je ne changerais pas un mot de ma chronique, ma note quant à elle ne correspond pas à mon ressenti. Je la revois donc à la baisse car, même si j'ai aimé cette lecture, je ne peux pas la placer au même niveau que les précédentes à qui j'ai attribué cette note de 15/20.

 

 

 

 

Ma note revue et corrigée : 13/20

 

 

 


 

 



25/11/2016
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres